Actualité

Retour sur une semaine intense au Festival de Cannes !

20 juin 2022

Le mois dernier se tenait la 75ème édition du festival de Cannes. 1000 Visages y était représentée par Céleste et Laure ainsi que 4 talents de l’association : Charlotte, Lucile, Amandine et Suzy.

Notre partenaire BNP Paribas, également partenaire officiel de la Quinzaine des Réalisateurs, nous a invité sur leur belle terrasse We Love Cinema pour participer à des temps forts. Ainsi, les 4 talents 1000 Visages ont pu participer à une masterclass du secrétaire général de la Quinzaine Christophe Leparc accompagné du réalisateur Olivier Jahan et du producteur Michel Markt. Ce fut également l’occasion de rencontrer des diplômés de la Fémis et d’échanger avec eux. 

Mais ce n’est pas tout, la BNP nous a également invités à la projection des courts-métrages « Talents en court » présenté par Aurelie Cardin, fondatrice du festival Ciné Banlieue.

Merci également à notre mécène TikTok pour l’invitation à la projection de Novembre, le dernier film de Cedric Jimenez. Nous avons même pu assister à la montée des marches de l’équipe du film dont fait partie Raphaël Quenard, alumni 1000 Visages.

L’équipe et les talents ont aussi pu assister au lancement de Cannes Court Métrage et participer au « Rendez-vous Industry ». Merci aux équipes du Marché du Film pour ce moment riche en rencontres professionnelles.

Cannes c’est un marathon de rendez-vous, la semaine fut intense avec de courtes nuits et des journées qui passent à mille à l’heure !

Un très grand merci à nos précieux partenaires et bravo à toute l’équipe du festival de Cannes.

« Nous avons vu les court métrages de Talents en court avec les équipes présentes lors d’un ciné débat mais aussi l’excellent Sans filtre de Ruben Ostlund dont on se doutait qu’il aurait la palme ! Nous avons couru entre les séances, les salles de projection et les bus pendant une semaine jusqu’à connaître très bien la ville à force. Nous avons dormi dans un bateau au port et on se lavait au tuyau d’arrosage ou en se baignant dans la mer. » Amandine

« Cannes pendant le festival c’est un petit monde, où tout le monde semble se connaître et pourtant où il y a plein de rencontres à faire. On ne voit jamais le temps passer, nos journées se remplissent à vue d’œil et au rythme des films (on se nourrit plus de films que de nourriture généralement). Nous y avons vu de très bons films comme War Pony de Riley Keough et Gina Gammell (magnifique interprétation, une atmosphère travaillée, une histoire qui change, un propos qui amène à réfléchir), When You Finish Saving The World de Jessie Eisenberg (j’affectionne beaucoup l’artiste, et puis le casting) et puis Falcon Lake de Charlotte Lebon. Bien sûr en souvenirs moins cinématographiques : notre vie sur le bateau un peu décousue, le café du matin qui sauve, les rencontres avec nos partenaires de la BNP (adorables) et puis les différentes personnes que nous avons pu rencontrer : même si on est jamais à l’abris d’un débat houleux sur un film ! » Lucile